Pour les livraisons à haut risque, Franck est toujours là. Comme les autres, il
obéit aux trois règles d'or : ne poser aucune question, ne pas ouvrir les colis et
ne pas enfreindre les deux premières au risque d'y trouver la mort. Mais cette
fois-ci, Franck a ouvert le sac posé dans son coffre et a découvert une jeune
femme se nommant Lai. Face à ce cas de conscience et à une sombre affaire de
trafic humain, il ne va plus pouvoir fermer les yeux et décide d'aider ce "colis"
un peu spécial...

Ce film d'action à la sauce Besson (en effet il est producteur du film), réutilise
des recettes éprouvées : certaines scènes ressemblent à "Taxi", d'autres à
"Driver" de Walter Hill, d'autres encore à "Kiss of the dragon" de Chris Nahon,
etc. Bref ce n'est pas une originalité dans le genre. Mais on peut y passer 1h 30
sans s'ennuyer, car côté divertissement rien à dire, on n'a pas une seconde de
temps mort. A signaler que Corey Yuen fait aussi partie de l'équipe de tournage.
On se souvient qu'il a déjà travaillé avec Jackie Chan et Jet Li. Et vu les
combats que l'on a dans notre film, on se doute que ce n'est pas un américain
qui a pu les chorégraphier. N'oublions pas aussi le charisme de l'acteur anglais
Jason Statham, héros malgré lui, qui tient tête seul à toute une organisation
faisant du trafic d'êtres humains. Bien sûr, ici, aucun souci de vraisemblance, et
puis le thème du super-héros est à la mode. La présence de Shu Qi en star
féminine surprend davantage, car juste avant elle avait joué dans "Millennium
mambo" de Hou Hsiao Hsien. Cela n'empêche pas qu'elle est une star
incontestée dans son pays. Enfin on pourra sourire de voir François Berléand
en flic désabusé mais si sympathique. Pour les autres acteurs, aucune
indulgence : ce ne sont que des clichés.
Kader