Deux ans après s'être résolus à fermer la Mystère & Cie, le super-chien
Scooby-Doo et ses amis Fred, Daphné, Sammy et Véra se retrouvent sur
Spooky Island. Les cinq limiers au flair inimitable ont été appelés sur place
après une cascade d'incidents paranormaux dans l'immense parc
d'attractions de Spring Break.
L'excentrique Emile Mondavarious, le maître de l'île, craint que le site ne
soit réellement hanté, et compte sur la joyeuse bande pour résoudre au plus
vite ces troublantes énigmes et mettre un terme à la fuite de sa richissime
clientèle.
Oubliant leurs petits désaccords, les cinq acceptent avec enthousiasme cette
périlleuse mission. Faux esprits, monstres bidons, effets spéciaux...
Scooby-Doo et ses copains croyaient avoir tout vu. Mais à Spooky Island,
ils ne sont pas au bout de leurs surprises...

Disons-le tout net : le film est nul. Etant moi-même un fan du dessin
animé des années 80, j'attendais beaucoup de cette adaptation
cinématographique. Résultat : c'est un film qui ne cesse de boitiller de droite
et de gauche, qui cherche ses marques, mais qui finalement s'égare. En effet,
la question commerciale du film se posait : comment plaire à un large public,
composé des fans du dessin animé devenus adultes, des jeunes
d'aujourd'hui qui ne jurent que par les effets spéciaux et de ceux qui ne
rechercheraient qu'un pur divertissement ? Je ne sais pas pour les autres,
mais je le dis aux fans du dessin animé : n'y allez surtout pas ! Les acteurs
ne tiennent pas la route, Scooby-Doo est insupportable, le scénario est
vacillant, presque noyé, dans la 2e partie du film, dans les effets spéciaux, et
enfin l'humour est très laborieux. Une seule chose est amusante : reconnaître
Rowan Atkinson (le fameux Mr Bean) dans le rôle du propriétaire du parc
d'attraction. Pour le reste, rien à sauver. Le film est un succès aux USA.
Décidément ce ne sera jamais une référence.
Kader