Rouletabille continue de surveiller Mathilde, qui
vient de se marier avec Robert Darzac. Le couple
s'installe dans le château d'Edith et Arthur, un
couple d'amis, qui se trouve au bord de la mer. Mais
voilà que Larsan, que tout le monde croyait mort,
réapparaît. Manifestement, il veut récupérer celle
qu'il considère comme sa bien-aimée, Mathilde.
Mathilde confirmera qu'elle est bien la mère de
Rouletabille, et que Larsan est son père. Larsan
reste tout de même un criminel qu'il faut arrêter...
Suite du "mystère de la chambre jaune", le film a
les mêmes défauts : des longueurs, un manque de
rythme, un jeu d'acteurs peu convaincant. Pourtant,
ce qui faisait le charme du premier film tend ici à
disparaître, d'abord parce que l'effet de surprise ne
prend plus, et ensuite parce que toute l'intrigue se
devine très à l'avance. Alors le spectateur qui a déjà
tout compris à ce qui se passe attend que le
dénouement arrive tout en regardant sa montre. Le
film est donc globalement décevant. Peut-être vaut-il
mieux se replonger dans les romans de Gaston
Leroux, afin de mieux apprécier à leur juste valeur
les fameuses aventures de Rouletabille.
Ciné Phil (policier/drame/fantastique ; 30/09:2005)