Rachel et son fils Aidan ont décidé de fuir loin de la ville, où ils
avaient été persécutés par le fantôme de Samara. Mais la cassette
tueuse, elle, court toujours... Alors que Rachel se croit
désormais tranquille, Samara revient et veut s'incarner en Aidan,
où elle espère recevoir un peu d'amour maternel de la part de
Rachel...
Suite réalisé par le japonais Hideo Nakata, celui-là même qui
avait réalisé "Ring" et "Ring 2" au Japon. Et la réussite est là.
D'abord la réalisation est largement au-dessus du 1er. On sent un
souci de la mise en images qui montre qu'un vrai metteur en
scène est derrière la caméra. D'autre part, la performance de
Naomi Watts est largement à la hauteur. Si l'intrigue du film
semble parfois hésitante (on s'éloigne peu à peu de l'ambiance
du 1er (la cassette-vidéo détruite dans la 1ère partie du film)
pour se diriger vers une nouvelle direction), c'est que le
réalisateur sait où il veut nous mener : vers la lutte d'une femme
avec ses instincts maternels. Alors on reste pantois devant des
scènes politiquement incorrectes (tuer un enfant devant les
spectateurs médusés). Ce qui fait la force du film, c'est qu'il
parvient à satisfaire le grand public adolescent (quelques scènes
où l'on sursaute ; quelques effets spéciaux) et le spectateur plus
exigeant (choisir entre être une femme indépendante ou une mère
aimante). Ce combat nous amène vers une conclusion freudienne
intéressante.
Ciné Phil (fantastique/auteur ; 30/03/2005)