En cette année 1899, le monde est au bord de la guerre. Et un étrange
individu avec un casque en métal opère un casse à Londres, sous les
yeux des policiers, avec un véhicule ressemblant à un char (les anglais
accusent les Allemands). Puis il va commettre un acte similaire en
Allemagne (les Allemands accusent les Anglais). C'est alors qu'un certain
Monsieur M (un Anglais proche du pouvoir de sa Majesté) veut affronter
cet ennemi qui n'est autre que le Fantôme. Il fait engager 7 super-héros
pas ordinaires : un aventurier anglais très connu (Allan Quatermain) ; un
navigateur excentrique en même temps que savant (Capitaine Némo) ; une
vampire (Mina Harker) ; un homme invisible (Rodney Skinner) ; un
immortel (Dorian Gray) ; un scientifique à double visage (Dr Jekyll / Mr
Hyde) ; un jeune homme tireur d'élite (Tom Sawyer). Le jour où six
d'entre eux se rencontrent à Londres, ils sont attaqués. Ils réussissent à
s'enfuir, puis décident d'aller à Venise (en passant par Paris pour
récupérer Dr Jekyll / Mr Hyde), où doit se tenir une conférence
internationale, car ils pensent que le Fantôme y sera pour faire échouer
cette grande réunion de chefs de différents Etats...

Ce film est inspiré d'une bande dessinée, qui voulait permettre à différents
héros de la littérature anglaise de lutter ensemble pour le bien de
l'humanité. On y a ajouté Tom Sawyer, héros de la littérature américaine,
probablement pour satisfaire la production. Alors à quoi ressemble ce
film ? A quelque chose de difficile à expliquer. D'abord il est à la limite
du navet. En effet l'intrigue souffre d'un manque d'éléments, de pistes,
pour permettre au spectateur de la suivre avec intérêt. Et puis il y a
l'ambiance, qui fait qu'on ne sait pas sur quel pied danser. Est-ce un film-
hommage ? un film parodique ? On n'en sait fichtrement rien. Et enfin les
personnages. Ils sont étranges, complexes, en tout cas la plupart d'entre
eux, mais ils sont tellement survolés que ça gâche le plaisir. Au bout du
compte, on ne peut pas dire que ce soit nul, mais presque. On décèle ici
et là des tentatives d'originalité, des tentatives d'aller au-delà du simple
divertissement, mais l'ensemble fait plutôt penser à un fiasco. On sait, par
la presse, que le réalisateur et Sean Connery ne se sont pas bien entendus
durant le tournage. Ce qui explique peut-être l'indigence du scénario,
l'histoire décousue, le rythme qui crée l'ennui, les décors trop artificiels,
etc. Tous ces points faibles, trop nombreux, m'empêchent de vouloir
encore enfoncer davantage ce film.
Abdelkader (01/10/2003 ; fantastique)