Spécialiste des cas matrimoniaux, en particulier tout ce
qui concerne les divorces, Miles Massey ne perd jamais
ses procès. Il a même mis au point un contrat de mariage
où les époux sont sûrs, en cas de divorce, de repartir
chacun avec ce qu'il a apporté au départ, le fameux «
contrat Massey ». Mais voilà qu'un de ses clients, Rex
Rexroth, a été attrapé en flagrant délit d'adultère. En plus
il est très riche. Son épouse Marylin veut récupérer tous
les biens de son mari. Or Miles Massey n'échappe pas à
sa réputation : il réussit à faire gagner le procès au mari.
Et c'est Marylin qui se retrouve sur le carreau. Elle décide
alors de préparer sa vengeance, surtout que Miles n'est
pas insensible au charme de la dame.

Voici le nouveau film des frères Coen. Toujours au
regard incisif (comme l'étaient « Big Lebowski », « Fargo
» ou «o'brother »). Ici ils s'en prennent à l'institution du
mariage, tout en rendant hommage aux comédies
américaines des années 30-40 (on pense à Preston Sturges
ou Howard Hawks). Ils parviennent à jeter un regard
corrosif sur une population insatisfaite (hommes et
femmes), et lancent quelques messages, tels que « le
contraire de l'amour, c'est le cynisme », pour signifier que
le sentiment amoureux est bien malmené, concurrencé par
l'appât du gain, la recherche de confort matériel, etc. Côté
interprétation, coup de chapeau à George Clooney,
remarquable. Bonne mise en scène, bonne bande son.
J'aurais juste aimé moins de rupture de ton (il y en a
quelques-unes).

Abdelkader (comédie/auteur ; 24/11/2003)