L'EMPLOI DU TEMPS
de CANTET laurent

Aprés son licenciement, vincent ,consultant en entreprise, s'invente un nouvel
emploi. Il commence par annoncer à ses proches sa démission , son premier
mensonge...suivi de bien d'autres. Ce nouvel emploi ,il le voudra genevois au
sein de l'onu avec pour tache le développement des pays sous développés. Ses
proches , sa famille et ses parents, le soutiendront dans sa démarche devant
cette emploi symbolique. Pour vivre, il faut de l'argent et justifier un train de vie à
sa famille. Il commencera à emprunter à son pére puis à ses amis leur promettant
un placement. L'engrenage du mensonge bien installé , le piége se referme
autour de lui.

Laurent cantet tire de l'affaire romand un film. mais il ne faut pas se tromper car
loin de transmettre la tragédie de ce fait divers, laurent s'engage à hauteur
d'homme, trifouillant son emploi du temps ,ses états d'âmes , sa dérive. On suit
vincent dans son errance quotidienne, fervent des autoroutes, existant dans sa
voiture ,dans ce milieu sécurisé. Il avouera plus tard combien son emploi lui
pesait, et un beau jour au lieu de rejoindre la sortie d'autoroute pour son travail ,
entreprit de poursuivre sa route.
On vit avec cette homme, calme en apparence, posé mais aussi ses angoisses
,ses fuites lorsqu'il doit rentrer dans sa famille le week end. il sait alors qu'il va
devoir composer avec le mensonge en direct , en face à face avec les êtres qu'il
aime et loin de sa voiture ne pourra pas fuir. il rencontrera un homme ,passeur de
marchandises lui proposant d'intégrer son trafic. on entrevoit alors une possibilité
de rédemption mais il ne saura pas la saisir. ainsi, il n'acceptera jamais l'aide de
ceux qui tenteront une main tendue.
laurent cantet s'attache aprés, ressources humaines, à décrire le monde de
l'entreprise, ses exigences et le desenchantement des travailleurs, loin des
préoccupations de l'entreprise, de son formatage. on sent poindre l'abandon, la
déchirure. à noter, l'exceptionnelle prestation d'Aurélien Recoing.