John Bridger veut faire un dernier casse avant de se ranger, et
enfin profiter de sa fille, qu'il regrette de n'avoir pas pu voir
plus souvent, à cause d'un long séjour en prison. Avec son
protégé Charlie, ils mettent au point un cambriolage audacieux
à Venise. Malheureusement, après avoir parfaitement réussi leur
coup, Steve, l'un des complices faisant partie de leur bande,
leur vole leur or, tue John, et croit avoir tué toute la bande.
Mais en réalité, à part John, les autres ont échappé à la mort.
Un an après, Charlie retrouve la trace de Steve et décide de se
venger en reprenant le butin volé à Venise que Steve garde chez
lui à Los Angeles. Il reforme sa bande, en ajoutant au groupe la
fille de John, Stella...

Remake de "L'or se barre" de Peter Collinson, qui faisait déjà
la publicité à la petite Austin, on en a ici une version moderne
et américanisée. Le film peut se diviser en trois parties : le
casse à Venise et la mort de John, ensuite la préparation du
cambriolage chez Steve, et enfin la dernière partie du film.
Nous n'aurions pu avoir finalement qu'une honnête série B, qui
aurait copié, ou plagié, "Ocean's eleven", le film de
Soderbergh, sorti il y a un an et demi. Mais la mise en scène
brillante et le casting de haut vol nous empêchent de le caser
dans cette catégorie. En fait nous avons affaire à un film très
divertissant, qui arrive à nous surprendre, mais surtout qui
donne envie de faire des casses comme des professionnels.
Certes, la 2e partie du film est un peu longue, et l'intervention
de la mafia russe ne semble pas pertinente dans le scénario,
mais heureusement le reste tient la route. Et les performances
d'acteurs sont suffisamment justes pour qu'on y croit. J'aurais
juste aimé voir Charlize Theron dénudée (je plaisante
!...menteur).

Abdelkader (action ; 11/10/2003