Antoine travaille dans un restaurant et prend son travail très à coeur. Alors
qu'il se rend à un rendez-vous, il trouve un suicidaire accroché à un arbre
prêt à se suicider. Il le sauve. Il l'amène chez lui. Antoine apprend que le
suicidaire s'appelle Louis. Il a voulu se suicider à cause de Blanche, la
femme qu'il aime. Antoine héberge Louis et lui trouve un travail dans le
restaurant où lui-même travaille. Il décide aussi de retrouver Blanche, pour
aider Louis. Mais la vie est parfois faite d'imprévus...

Voilà un film drôle, parfois même très drôle, qui mélange le style de
Francis Veber (on pense au film "Le placard") et de Claude Sautet (on
pense à "Garçon !" avec Yves Montand). Tout est traité avec finesse. Les
interprètes évitent les excès, et la présence de Sandrine Kiberlain fait plaisir
à voir. Beaucoup de gags (la grand-mère de Louis avec l'insulte marquée au
rouge à lèvres, la voiture détruite par Louis, etc.), des pauses poésie (le
reflet derrière la porte, les lampadaires au plafond, les fleurs, etc.), et une
forte humanité qui permet une facile identification. Certes peut-être pourra-
t-on regretter que José Garcia joue un peu toujours sur le même registre,
que la fin du film est un peu rapide, que le sort de l'ex-petite amie d'Antoine
est un peu expédié. Mais dans l'ensemble, on a affaire à une comédie haut
de gamme, qu'il serait dommage de rater.
(kader comedie-27/12)